Relevé de buste

Commençons tout de suite par préciser, que le relevé de buste est un mouvement d’abdos. Et non pas, comme nous pouvons souvent le voir décrie, un exercice d’abdominaux. Plus précisément, il nous faudrait parler de la famille de mouvements des relevés de buste.

Car en effet il existe une multitude de possibilités, à la fois de placement et d’amplitude de mouvements, au sein même de cette grande famille. Famille dans laquelle nous trouvons les sit-ups et les crunchs. Qui sont en réalité des sous-familles des relevés de buste.

Les mouvements de relevé de buste

Vous recherchez des exercices d'abdominaux plutôt que des articles ?
Téléchargez gratuitement notre application professionnelle kl7forme

Relevé de buste et relevé de buste crunch

Il existe des relevés de buste classiques. Mais nous les appelons en langage courant simplement « relevés de buste ». Ils forment en réalité un sous-groupe, qu’il faut distinguer de la grande famille des relevés de buste. Ce qui peut porter à confusion. C’est pourquoi il nous faut donner quelques explications.

Surtout qu’en anglais c’est le terme de « crunch » qui désigne, pour les abdominaux, l’ensemble des relevés de buste. Bien qu’en soient exclus les sit-ups, qui pourtant sont aussi des relevés de buste.

En langue française ce terme de « crunch », emprunté de l’anglais, semble de plus en plus désigner également l’ensemble des relevés de buste. Mais à l’origine nous l’utilisions pour désigner spécifiquement certains mouvements de relevé de buste. (signifions au passage que ces crunch ne peuvent pas être considérés comme mauvais en soi.)

Ceux qui partaient de la position au sol, placé comme sur une chaise renversée. Avec les cuisses à la verticale. Positionnement appelé maintenant parfois demi-crunch.

En effet, il faut savoir que ce placement spécifique est extrêmement important au regard du positionnement de la partie lombaire au sol. Compte tenu de la rétroversion du bassin.

C’est pourquoi, en conservant en français l’approche originelle, nous avions (et avons) l’avantage au regard de la biomécanique, de sous catégoriser des « groupes » de mouvement d’abdos, qui partagent des points communs importants au sein même de la grande famille des relevés de buste.

(1) les crunchs (bas du dos toujours plaqué au sol et cuisses verticales).

(2) les relevés de buste classiques, communément appelés simplement « relevé de buste » (pieds au sol avec un redressement plus ou moins prononcé du buste).

(3 ) Les sit-ups (avec un redressement complet du buste).

C’est pourquoi personnellement, je préfère conserver l’ancienne classification en langue française. Mais je traiterai ici des relevés de buste en tant que grande famille de mouvement.

La grande variété des possibilités avec le relevé de buste

Le relevé de buste peut présenter dans son placement de départ de nombreuses possibilités. Positionnement des cuisses, des pieds, degré de flexion des genoux, positionnement des bras, positionnement du tronc au début du mouvement, etc.

De plus les amplitudes de mouvements dans le relevé de buste peuvent être très différentes. Nous parlons alors de courses différentes. Celles-ci peuvent aller d’un simple décollement du buste (ou enroulement du tronc) d’à peine un tiers, jusqu’à un relevé de buste complet dans le cadre des sit-ups.

Mais il faut bien comprendre que ce sont tous ces paramètres qui vont permettre, s’ils sont correctement choisis dans l’élaboration des programmes d’abdominaux, d’offrir des niveaux de difficulté qui peuvent être très variés.

Cette diversité même, offrant de mettre l’accent lors de vos entrainements d’abdos à la fois, sur un secteur musculaire précis, et un à degré d’intensité * donnée. Permettant ainsi de rendre vos entraînements d’abdominaux plus efficaces.

*Degré d’intensité toujours relatif au niveau de capacités physiques de chacun.

Les relevés de buste pour le travail du grand droit de l’abdomen

Les relevés de buste permettent de faire travailler le grand droit de l’abdomen en mettant principalement l’accent sur la partie haute de celui-ci. Mais plus l’amplitude de mouvements sera élevée plus il est possible de « déplacer » l’effort vers la portion plus base de ce grand droit.

Avec même, dans le cas des sit-ups, une participation plus ou moins accrue du muscle psoas-iliaque. Raison pour laquelle il faut être vigilant lors de l’exécution de ces derniers.

Le mouvement de relevé de buste est pratique pour les débutants

En prenant garde d’adapter les correctement les paramètres de placements au départ, et en utilisant une amplitude de travail pas trop élevé, la famille des relevés de buste offre une palette de placement/mouvement très intéressante pour des personnes débutantes.

En effet, pour beaucoup de relevés de buste différents, nul n’est besoin d’avoir une grande force abdominale. De plus, le manque de souplesse (mobilité) de la colonne vertébrale, que l’on rencontre souvent chez les individus, ne sera pas trop limitatif pour nombre de relevés de buste.

En effet, ce manque de souplesse se porte en général plutôt au niveau de la partie basse de la colonne. Et cette zone n’est pas mise (plus précisément, bien moins mise) à contribution lors des relevés de buste pas trop élevés.

La dangerosité des relevés de buste ou « crunch »

Il est très souvent fait remarquer que les relevés de bustes, sous le terme de « crunch », sont des exercices d’abdos contre-indiquer. Quand ils ne sont pas carrément qualifiés de dangereux et à proscrire absolument des programmes d’abdominaux.

Lire à ce sujet l’article sur les crunch qualifiés de bon ou mauvais.

Mais rappelons encore une fois que les relevés de buste sont des mouvements d’abdos, et non pas des exercices d’abdominaux . Et surtout précisons, que les relevés de buste ou crunch (selon la terminologie que l’on emploie) ne sont dangereux que dans les cas où les personnes les utilisent de façons inappropriées.

C’est-à-dire n’importe comment. A commencer par la mauvaise exécution des gestes.

Sinon cela reviendrait à dire qu’un couteau ne doit pas être utilisé, sous prétexte qu’il est possible de se couper et que certains se sont coupés. Un couteau est utile, mais il ne doit pas être utilisé n’importe comment.

Et l’entrainement des abdominaux est bien plus subtil que l’utilisation d’un couteau.

C’est pourquoi, les relevés de buste ne doivent absolument pas être proscrits. Car ce sont des outils qui apportent ce que d’autres ne pourraient pas faire. Et certainement pas les placements en gainage à la planche, que l’on présente très souvent comme étant susceptible d’avoir les mêmes potentialités d’entraînement que les relevés de buste.

C’est totalement inexact et présente une méconnaissance profonde de ce qu’est la notion d’entrainement des abdominaux.

Relevé de buste utile pour nombre d’entraînements d’abdominaux

En effet, il faut savoir que cette famille de mouvements est très souvent utilisée pour constituer des exercices d’abdominaux, utiles à l’élaboration de programme d’abdos. De plus, elle donne assez facilement la possibilité d’un travail d’expirations « forcée ». Permettant ainsi d’associer le travail du muscle transverse de l’abdomen à celui du grand droit.

Rappelons pour finir, que lorsque l’on parle de relevé de buste, toute la réflexion ne peut se porter qu’au niveau du mouvement. C’est-à-dire au niveau de la biomécanique. C’est pourquoi il est impropre de parler d’exercices. Les exercices ne pouvant faire référence qu’à des notions de changements physiologiques.

Sachez qu’en téléchargeant gratuitement notre application kl7forme-abdominaux sur votre mobile. Vous aurez la possibilité de vous entraîner avec ces mouvements au travers d’exercices et séances, spécialement établi pour que vous puissiez, quel que soit votre niveau, entraîner vos abdominaux en utilisant de nombreux mouvements de relevé de buste.

Professeur de Culture physique diplômé d'état (1988) - Ecole supérieure d'études et de recherches en Culture physique (du docteur Guy Voyer) - Préparateur physique - Club personnel : Equilibre gym club (depuis 1989) NOTE : La Culture physique fait référence à tout ce qui a trait au "développement rationnel du corps par des moyens appropriés et gradués". Les préparations physiques en représentant l'aspect pratique.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *