Exercices abdos homme

Lorsque nous recherchons des « exercices abdos homme« , ou des programmes d’abdominaux pour les hommes, il y a de forte chance pour que nous fassions deux erreurs de raisonnement importantes. Et je vais dans ce court article rapidement expliquer à quel niveau de réflexion, en général, elles se situent dans le contexte de recherche pour trouver des exercices d’abdos. Que ce soit pour les hommes ou pour les femmes.

Exercices abdos homme
Vous recherchez des exercices d'abdominaux plutôt que des articles ?
Téléchargez gratuitement notre application professionnelle kl7forme

Pour comprendre, prenons cet exemple.

Nous pourrions être tentés de dire que cette photo présente un des exercices abdos homme. Mais ce serait totalement faux. Et pour plusieurs raisons.

1 – en premier lieu, parce que cette photo montre un placement. Aucunement un mouvement. Mais bien souvent les personnes, en voyant une telle photo, croient avoir trouvé un exercice d’abdo. Alors que ce n’est même pas un mouvement !

2 – bien sur, il est facile d’imaginer que pour utiliser ses abdominaux, il faudrait en partant de ce positionnement, descendre jusqu’au sol, puis remonter complètement. Nous effectuerions alors un mouvement d’aller et retour. C’est-à-dire, pour être précis, qu’il y aurait en réalité deux mouvements.

a) la descente

b) la remontée.

Je précise à cet instant, bien que ce ne soit pas le sujet, qu’en préparation physique cette distinction est très importante. Mais pour la compréhension qui nous occupe, nous pouvons garder ce qui ce dit dans le langage usuel. A savoir que cet aller-retour est dénommé mouvement au singulier.

Ainsi, dans l’exemple que nous prenons, nous aurions alors exécuté un mouvement d’abdos de sit-up basique. Les sit-ups représentant un sous-groupe dans la grande famille des relevés de buste.

Mais ce n’est pas un exercice !

Exercices abdos homme et l’erreur n°1

En effet cet aller-retour, à partir de cette position, ne représente absolument pas un exercice d’abdos. Car un exercice, pour mériter ce terme, doit apporter des résultats. C’est-à-dire dans le cadre d’exercices pour les abdominaux, des modifications physiologiques concrètes.

Mais un seul mouvement ne le permet pas.

Et pourtant, ce sont des changements physiologiques au niveau des abdos que les personnes recherchent. Même lorsqu’elles n’en sont pas conscientes. Par exemple, lorsque ces personnes veulent devenir plus forte, ou plus « ferme » du ventre. Car ce sont toujours des modifications physiologiques qui permettent de devenir plus fort ou plus ferme. Et pour ce faire, il faut toujours effectuer des exercices d’abdos.

Mais ces exercices doivent être constitués. Car un exercice est toujours une structure d’entrainement.

Cette structure s’appuie sur un choix de mouvements (simple ou combiné) que l’on va répéter plusieurs fois d’affiler. Se constituant ainsi ce que l’on appelle une série. Cette dernière devra être répétée (les répétitions) un certain nombre de fois, en laissant un temps de repos entre chaque série. C’est à ces seules conditions qu’il est possible d’obtenir les changements physiologiques, qui engendreront les résultats que l’on souhaite avoir.

Toutes structures établies selon les principes qui viennent d’être énoncés seront toujours qualifiées « d’exercice »

Ainsi il est très important de savoir faire la distinction entre mouvements (placement / mouvement) et exercice. C’est la première grosse erreur à laquelle peu de personnes font attention. Elles confondent le mouvement avec l’exercice et s’imaginent qu’il suffit de répéter de plus en plus ce mouvement pour obtenir le résultat souhaité. C’est très inexact !

Exercices abdos homme et l’erreur n°2

La deuxième erreur que l’on va mettre en évidence découle un peu de ce qui vient d’être dit.

Lorsque l’on comprend la notion de ce qu’est un exercice, il est facile d’imaginer que si des exercices ont pour but d’entrainer des changements physiologiques, ces derniers doivent correspondre (tout du moins être en rapport) avec le ou les souhaits de la personne qui s’entraine.

Car en effet, il faut bien comprendre que toute personne qui s’entraîne obtiendra toujours des changements physiologiques.

Mais ceux-ci pourront-ils être qualifiés de bons ?

Il faut comprendre que ce qualificatif sera totalement lié aux « besoins » de la personne qui s’entraîne. « Besoins » de tels ou tels changements physiologiques qui apporteront les résultats escomptés pour ce que souhaite cette personne en particulier.

Comme lorsque vous souhaitez avoir des conseils pour vous rendre dans un lieu donné. Car une route n’est jamais bonne ou mauvaise en soi. Cette qualité dépend forcément de la destination.

Mais attention, cela est loin d’être encore suffisant !

En effet, dans le cadre d’un entraînement de qualité, il est absolument nécessaire de connaître (ou tout du moins estimer du mieux possible) qu’elles sont les capacités physiques des abdos de tel homme en particulier.

Car chaque homme est différent des autres. Plus ou moins, mais toujours différent. Un peu comme les villes, pour reprendre la métaphore précédente, qui peuvent être plus ou moins proches, mais toujours en des lieux différents.

Et même Mappy ne pourrait pas vous donner la bonne route à suivre sans que vous lui précisiez votre point de départ.

Conclusion

Ainsi tout programme d’abdominaux de qualité doit toujours être élaboré en partant des capacités physiques abdominales et autres (vertébrales notamment) de l’individu qui veut s’entrainer. C’est pourquoi il n’est pas difficile de comprendre qu’en réalité, penser qu’il existerait des exercices d’abdos spécifiques aux hommes dans leur ensemble est un non-sens profond.

En effet, nous avons déjà spécifié plus haut que tout exercice devait être constitué. Et il doit être constitué en fonction effectivement des buts de la personne qui va s’entrainer. Mais en plus , il doit être constitué également en tenant compte des capacités physiques de cette même personne. Aussi bien en matière de capacités que de potentialités.

Bien entendu, ce raisonnement vaut également pour les femmes.

En réalité, il n’existe pas d’exercices d’abdos plutôt spécifiques aux hommes qu’aux femmes. Car il ne peut exister que des exercices qui doivent être spécifique à telle ou telle personne.

Professeur de Culture physique diplômé d'état (1988) - Ecole supérieure d'études et de recherches en Culture physique (du docteur Guy Voyer) - Préparateur physique - Club personnel : Equilibre gym club (depuis 1989) NOTE : La Culture physique fait référence à tout ce qui a trait au "développement rationnel du corps par des moyens appropriés et gradués". Les préparations physiques en représentant l'aspect pratique.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *