Les abdominaux et le sport

Pour aborder le thème des « abdominaux et du sport » et offrir une compréhension la plus juste possible des rapports entretenus entre les entrainements d’abdominaux et les activités sportives, nous allons devoir traiter de ce sujet à plusieurs niveaux. D’autant plus qu’il est nécessaire de suivre comme un menu déroulant d’explications pour avoir la meilleure compréhension possible de ce sujet.

abdominaux et sport
Vous recherchez des exercices d'abdominaux plutôt que des articles ? 
Téléchargez gratuitement notre application professionnelle kl7forme

La première chose à bien comprendre c’est que le fait de suivre un programme d’abdominaux n’est pas autre chose qu’une préparation physique. Même si le programme d’abdos est totalement mauvais. C’est un point qu’il est essentiel de toujours garder à l’esprit.

Différence de base entre programme pour abdominaux et sport

Dans les activités physiques humaines, une préparation physique, comme c’est le cas d’un programme pour les abdominaux, est le fait de faire des exercices dans le but d’entrainer des modifications physiologiques corporelles.

Par contre ce n’est ni le but, ni le rôle du sport.

En effet lorsque la notion de sport est bien comprise la perception de ce qu’est une activité sportive offre la vision d’un tout autre type d’activité physique humaine. Celle-ci étant notamment basée sur la notion de jeu (du vieux français « desport », variante de « deport » : amusement).

Les préparations physiques et le sport sont deux types d’activités physiques chez l’être humain qui sont très différents. C’est essentiel à retenir.

Et il ne faut surtout pas, comme c’est malheureusement souvent le cas, confondre l’une avec l’autre.

Car la préparation physique sert le sport. Mais le sport ne sert pas la préparation physique.

Du moins l’activité sportive ne doit pas être utilisée en tant que préparation physique. C’est un mauvais outil. Et en plus cela ne pourrait plus être considéré comme du sport. Mais c’est un autre sujet.

Malheureusement cette importante distinction n’est plus faite. Ce qui nuit souvent grandement à toutes compréhensions justes.

Les abdominaux dans le sport

Maintenant, en ce qui concerne les abdos, il est indéniables qu’effectivement dans nombre de pratiques sportives, les muscles des abdominaux sont mis à contribution. Notamment le grand droit et les obliques de l’abdomen.

sport abdominaux

D’ailleurs c’est la raison pour laquelle, assez souvent avec la pratique sportive, les muscles de la paroi abdominale améliorent en partie leurs différentes capacités physiques.

Mais en partie seulement !

Car en effet, la notion de « mise à contribution » de la ceinture abdominale est très loin d’être équivalente à un entrainement des abdominaux. Il n’y a même aucune commune mesure.

D’ailleurs c’est ce qui fait que dans le cas des activités sportives, il est difficile de parler de musculation des abdominaux. Tout du moins de Musculation avec une majuscule, dans le sens de ce que la préparation physique peut et doit offrir.

En effet, c’est la même idée que pour le terme de « sollicitation » musculaire que j’emploie assez souvent.

J’utilise ces termes de « sollicitation » et de « mise à contribution » afin de tenter d’aider les lecteurs à appréhender, de la façon la plus juste possible, ce que renferme véritablement la notion d’entrainement. Et notamment pour les entrainements qui concernent les muscles des abdominaux.

Pour un exemple concret, vous avez une parfaite illustration de la nécessité d’utiliser ces notions, de « mise à contribution » et de « sollicitation » musculaire, lorsque l’on doit décrire ce que les exercices de gainage en planche offrent en réalité pour l’entrainement des abdos.

exercices abdos gainage sport

C’est pourquoi, la « mise à contribution » des muscles de la paroi abdominale qu’apporte tel ou tel sport, ne doit pas être « utilisée » pour chercher à améliorer ses propres capacités abdominales.

C’est un non-sens en matière de préparation physique.

En effet, cela n’a pas beaucoup de sens de pratiquer une activité sportive dans le but de travailler ses abdominaux.

Le raisonnement à avoir

En réalité le raisonnement qu’il faut avoir, c’est que tel ou tel sport suivant ses caractéristiques physiques propres, nécessite que les différents muscles des abdominaux des sportifs qui pratiquent telle ou telle discipline, présentent un niveau suffisant de telle ou telle capacité physique abdominale.

abdominaux sport tennis
exercices sport course

Un tennisman et un coureur de 100 m n’ont absolument pas besoin des « mêmes abdos ». Si je peux m’exprimer ainsi.

Par conséquent, en ce qui concerne leurs abdominaux, ces sportifs ne doivent surtout pas suivre les mêmes programmes. Ils ne doivent pas faire les mêmes exercices d’abdos. Aussi bien en matière d’association de mouvements, de proportions et d’intensité. Ni même en matière de chronologie.

C’est d’ailleurs une des raisons importantes pour laquelle il est toujours nécessaire d’établir un programme d’abdominaux qui repose, en tout premier lieu, sur les besoins de telle ou telle discipline.

Résumé

Ces quelques points ont été énoncés afin d’aider à comprendre pourquoi tout entrainement d’abdominaux est toujours une préparation physique. Dans tous les cas de figure.

Et répétons le encore une fois, quelques que soit la qualité intrinsèque de cet entrainement.

En effet, pour un résultat espéré, même si un entrainement d’abdominaux présente une structure totalement incohérente au regard de la personne qui la suit, cette structure est effectivement une préparation physique. Simplement, dans ce cas, elle est mauvaise.

Des exercices d’abdominaux pour le sport

Nous venons de voir rapidement comment il y lieu de concevoir ce « qu’apportent » les activités sportives en ce qui concerne les capacités abdominales.

exercices abdominaux sportif

Mais intéressons-nous à ce qu’est susceptible d’apporter des exercices d’abdominaux pour les activités sportives. Nous allons donc devoir raisonner dans le cadre des préparations physiques sportives.

Au niveau abdominal lorsque l’on souhaite améliorer les capacités des abdos pour un sport donné, il faut commencer par comprendre comment, dans tel discipline sportive particulière, les muscles des abdominaux vont être mis à contribution.

C’est la première étape. D’autant plus que le raisonnement doit se porter aussi bien au niveau biomécanique qu’au niveau physiologique.

En effet, ce sont les toutes premières informations qu’il est nécessaire d’avoir dans le cadre d’une méthodologie qui puisse être correcte. Ceci afin de pouvoir élaborer des programmes et des exercices qui soient réellement adaptés.

Par contre ayant pour but de simplifier les explications, nous allons raisonner dans cet article simplement au niveau biomécanique. En effet, pour la compréhension du sujet qui nous occupe nul n’est besoin de pousser le raisonnement au niveau des adaptations physiologiques.

Par ailleurs, nous n’allons pas non plus traiter de ce sujet au niveau de la notion de personnalisation d’entrainement, qui est un aspect bien plus avancé dans la notion préparation physique.

Mais ce qu’il faut bien comprendre, c’est qu’à partir du moment ou l’entrainement de la paroi abdominale aura pour but d’augmenter les capacités physiques nécessaires pour telle discipline, il est obligatoire en tout premier lieu d’analyser quels sont les muscles de la ceinture abdominale qui sont sollicités dans cette même discipline.

Et surtout de quelle façon, et dans quelle proportion.

Exemple concret rapide.

Prenons un exemple pour être plus clair.

Si l’on reprend les deux sports évoqués précédemment, le tennis et la course de 100 m plat. Il est facile de concevoir que les obliques vont être sollicités de façon dynamique dans le tennis, et absolument pas dans le 100 m plat.

Ainsi le raisonnement correct au niveau biomécanique oblige à estimer que les exercices en travail dynamique pour des muscles obliques en ce qui concerne le tennis doivent être plus important que dans le cas du 100 m plat. Qui pour information va devoir quant à lui attacher plus d’importance à un travail statique bien spécifique, notamment en course interne, du grand droit de l’abdomen. Spécificité qui n’aura pas d’intérêt pour le tennis.

L’importance de l’entrainement des abdominaux pour améliorer la pratique des activités sportives

La notion générale d’entrainement des abdominaux a été expliquée dans l’article « entrainement abdominaux ». Nous y avions notamment mis en évidence qu’il était nécessaire de comprendre qu’il y avait deux grands aspects à prendre en considération lorsque l’on raisonne sur cette notion d’entrainement de la ceinture abdominale.

abdos exercices sport

Et ce d’autant plus qu’il existe une hiérarchie entre ces deux aspects.

Le premier aspect se rapportait aux entrainements d’abdos que l’on qualifiait d’obligatoires, et qui devaient précéder le second aspect qui concernait les entrainements que l’on qualifiait de secondaires.

Tous les programmes d’abdominaux qui concernent des préparations physiques spécifiques à des activités sportives font partie de ces entrainements secondaires.

Mais, comme expliqué dans l’article sus-cité, pour que ces entrainements secondaires puissent porter leurs fruits, il est quasiment obligatoire que les sportifs qui suivent des programmes spécifiques pour améliorer leurs capacités abdominales spécialement pour leur sport, aient déjà suffisamment de capacités abdominales de base.

Ces capacités de bases qu’ils doivent avoir acquis par un travail abdominal correct issu du travail abdominal obligatoire.

Quelles sont les différentes étapes d’entrainement des abdominaux pour le sport

Concrètement, pour mieux comprendre tout ceci, nous allons d’écrire les différentes étapes à suivre pour un sportif qui souhaiterait améliorer les capacités physiques des muscles de sa paroi abdominale, dans le but de devenir plus performant dans un sport donné.

Mais nul n’est besoin de prendre en sport en particulier. Car ce raisonnement vaut pour toutes les disciplines sportives et pour tous les sportifs.

A

Les entrainements obligatoires doivent avoir été fait.

(1) Si ce n’est pas le cas, le sportif doit d’abord passer par cette phase.

(2) Dans celle-ci il va travailler ces obliques et son grand droit de l’abdomen de façon à augmenter suffisamment pour la vie de tous les jours la force et la résistance de ces muscles.

(3) Il convient également qu’il travaille son muscle transverse et que tout soit équilibré.

(4) Il doit travailler aussi bien en statique qu’en dynamique. Et dans la mesure du possible acquérir de la souplesse vertébrale.

(5) Il doit chercher à travailler avec les 7 familles de mouvements et varier au maximum les associations de placement/mouvements.

De ce travail global les abdominaux présenteront tout naturellement un bon tonus musculaire. De plus cette personne sera suffisamment « gainée ». A condition toutefois que le renforcement de ses paravertébraux est également été fait.

B

entrainement abdos sport

Puis les entrainements secondaires spécifiques à tel sport doivent poursuivre le travail.

Ainsi, les entrainements obligatoires apporteront, toutes la force, la résistance, le tonus musculaires et la mobilité nécessaires à une condition physique que l’on pourra qualifier de correcte.

Mais surtout, pour le sujet qui nous occupe, ils auront préparé la paroi abdominale pour les exercices plus poussés que le sportif devra suivre s’il veut réellement améliorer les muscles de ses abdominaux dans le but de l’aider à devenir plus performant dans sa discipline.

A ce moment se posera le problème de déterminer avec justesse :

(1) qu’elles sont les muscles de la paroi abdominale mise spécifiquement à contribution dans son activité sportive.

(2) quels types d’efforts ces mêmes muscles devront fournir. Et dans quelle proportion.

(3) quelles sont les capacités des muscles de ce sportif particulier par rapport à ce qui aura été préalablement déterminé en tant que nécessité.

Il ne restera plus alors qu’à lui établir un programme d’abdominaux spécifique à la fois à sa discipline et à ses capacités propres. Les réajustements de son programme se faisant en fonction de ses progressions et compte tenu de sa dynamique propre d’adaptation physiologique à l’effort.

Nous pourrons alors parler d’une véritable personnalisation de l’entrainement de ses abdominaux, nous permettant ainsi d’évoquer la notion d’ « abdominaux efficaces ».

Vous pourriez être intéressé par ces autres articles explicatifs en rapport avec les abdominaux.

Professeur de Culture physique diplômé d'état (1988) - Ecole supérieure d'études et de recherches en Culture physique (du docteur Guy Voyer) - Préparateur physique - Club personnel : Equilibre gym club (depuis 1989) NOTE : La Culture physique fait référence à tout ce qui a trait au "développement rationnel du corps par des moyens appropriés et gradués". Les préparations physiques en représentant l'aspect pratique.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *